Booker's Bourbon : ne vous contentez pas de le jeter en arrière



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Booker's est du bourbon "tout droit sorti du tonneau"

Booker's Bourbon Tommy's Batch, la dernière version, est un gros bourbon audacieux aux teintes de henné qui présente de riches notes de tabac, de chêne et de vanille qui se mélangent à des notes d'épices séchées.

Le Bourbon de Booker n'est ni coupé ni filtré. Ou, comme Booker Noe II - le légendaire maître distillateur de Jim Beam qui est l'homonyme du bourbon - le dit, c'est du bourbon "directement du tonneau".

Produit en petits lots à partir d'un mélange de fûts vieillis sur les étagères du milieu dans les racks de neuf étages de Jim Beam, le whisky est distillé à un degré d'épreuve inférieur à celui des autres bourbons de la distillerie, pour tirer plus de saveur de l'esprit, et vieilli jusqu'à Booker - ou plus tard, son fils Fred Noe - a déterminé qu'il avait développé la bonne vanille hors du baril et la bonne finition chaude.

En 1989, lorsque Jim Beam a vendu pour la première fois le Bourbon Booker (Booker a initialement produit le whisky comme cadeau de Noël pour les distributeurs et autres amis), la notion d'un bourbon premium comparable à un single malt Scotch ou cognac était ridicule. Le whisky ne ressemblait à rien d'autre et nécessitait quelques explications.


Mélangez votre propre bourbon

Êtes-vous déjà entré dans un magasin d'alcools sans avoir vu votre bourbon préféré ? Si vous êtes comme moi, un nœud se forme dans votre ventre, vous avez des sueurs froides et vous ressentez le besoin de taper très fort sur votre pied de bambin, de croiser les bras et de gémir : « Pourquoi ? Oh Seigneur, pourquoi nous enlève notre bourbon bien-aimé ? » Vous regardez dans le magasin et tout ce que vous voyez, ce sont des choses que vous ne toucheriez pas normalement. Certains appellent les marques « valeur » et d'autres les appellent « étagère inférieure ». Quoi qu'il en soit, ce n'est certainement pas Blanton, Pappy ou même Maker's Mark. Bienvenue à Bourbon 2019.

Il était une fois, vos yeux se sont régalés d'accord après accord, les gens se lamentant sur le fait que le George T. Stagg chargé de poussière de 2002 coûte si cher - 70 $ - et l'audace d'Elijah Craig, 18 ans, à 35 $. Aujourd'hui, Stagg est si difficile de trouver que votre meilleur pari est d'acheter sur les marchés souterrains, et Elijah Craig, 18 ans, coûte maintenant quatre fois le prix d'origine.

La tarification du bourbon est plus compliquée que la simple offre et demande, car le whisky doit être stocké dans un nouveau chêne carbonisé coûteux, et l'évaporation des barils nuit au résultat net. Essentiellement, le boom du bourbon n'existait pas il y a 18 ans, lorsque ce précieux Elijah Craig, 18 ans, a été créé.

Donc, nous y sommes maintenant : debout dans un magasin d'alcools avec seulement une douzaine de bouteilles qui valent la peine d'être achetées. Lorsque vous demandez au gérant du magasin : « Qu'est-il arrivé à toutes les bonnes choses ? » il ferme les yeux, essayant de retenir ce qu'il aimerait vraiment vous dire, et dit: "C'est ce que nous avons."

Mais n'ayez crainte, vous pouvez contrôler le bourbon dans votre verre. Vous pouvez préparer votre propre bourbon à la maison. C'est vrai, vous pouvez créer votre propre gloire de bourbon en mélangeant vos propres trucs. Ce dont vous aurez besoin, c'est d'un appareil de mesure, de bouteilles vides et de patience. Voici comment procéder.

Base Bourbon Lorsque vous mélangez votre propre bourbon, vous devez avoir une base. Vous voulez quelque chose que vous pouvez toujours trouver. Ce n'est donc pas l'endroit pour Pappy. Pensez à Maker's Mark, Evan Williams Black Label et Four Roses Yellow Label, toutes des marques relativement faciles à trouver. Ce bourbon de base sera le volume ou le plus dominant dans le mélange. Mais vous ne voulez pas quelque chose qui manque de saveur ou qui soit facilement atténué par des bourbons plus forts. C'est pourquoi j'aime beaucoup les marques de la distillerie Heaven Hill : Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig et Fighting Cock. Chacun d'eux résiste à tout.

Aromatiser le Bourbon C'est le bourbon haut de gamme, celui qui a tellement de saveur que vous le goûterez, peu importe comment il est mélangé. J'adore les bourbons de seigle supérieur pour cela, en particulier Four Roses et Old Grand-Dad 114. Mais les bourbons bruts de fût, comme Barrell et Booker's, peuvent vraiment se démarquer dans un mélange car leur puissance ne laisse jamais la saveur mourir. Ce devrait être le deuxième bourbon le plus utilisé.

Bourbon de finition Lors de la sélection d'un bourbon de finition, je recherche l'âge. Ce sont les bourbons au nord de 15 ans qui sont difficiles à obtenir et souvent des homers à siroter seuls, ou qui peuvent être trop boisés. Pensez aux séries Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18 ans ou Orphan Barrel qui contiennent des bourbons de 20 ans et plus. Un peu va un long chemin et peut fournir une structure et des finitions. Ils ne demandent souvent pas grand-chose pour se démarquer.

Voici un mélange à essayer :

  • 51% Evan Williams Black Label de 5 à 6 ans de bourbon à 86 épreuves avec une forte note de muscade. Cette base fournit un excellent complément à ce qui s'en vient.
  • 39% Four Roses Small Batch Un composite de Four Roses de 6 à 8 ans offre une riche note de cannelle qui améliorera la saveur de n'importe quel mélange. Cela devient la note dominante.
  • 10% Pappy Van Winkle 23 ans D'accord, d'accord, ne me lancez pas de fléchettes, mais cette merveille riche et caramélisée offrira une sensation en bouche beurrée et une structure veloutée que vous ne trouverez pas ailleurs. Croyez-moi.

Notes de dégustation: Ce qui commence comme un délice d'épices à pâtisserie - avec l'apparition de muscade, de cannelle, de clou de girofle et de piment de la Jamaïque - se transforme en un bastion de vanille. Crème à la vanille, crème brûlée, pudding au tapioca et pommes au four saupoudrées de cannelle, suivis de maïs soufflé au beurre, ganache au chocolat et cassonade. Il est brillant en bouche, velouté au cœur et se termine long et puissant avec un soupçon de cannelle.


Mélangez votre propre bourbon

Êtes-vous déjà entré dans un magasin d'alcools sans avoir vu votre bourbon préféré ? Si vous êtes comme moi, un nœud se forme dans votre ventre, vous avez des sueurs froides et vous ressentez le besoin de taper très fort sur votre pied de bambin, de croiser les bras et de gémir : « Pourquoi ? Oh Seigneur, pourquoi nous a-t-il enlevé notre bourbon bien-aimé ? » Vous regardez dans le magasin et tout ce que vous voyez, ce sont des choses que vous ne toucheriez pas normalement. Certains appellent les marques « valeur » et d'autres les appellent « étagère inférieure ». Quoi qu'il en soit, ce n'est certainement pas Blanton, Pappy ou même Maker's Mark. Bienvenue à Bourbon 2019.

Il était une fois, vos yeux se sont régalés d'accord après accord, les gens se lamentant sur le fait que le George T. Stagg chargé de poussière de 2002 coûte si cher - 70 $ - et l'audace d'Elijah Craig, 18 ans, à 35 $. Aujourd'hui, Stagg est si difficile de trouver que votre meilleur pari est d'acheter sur les marchés souterrains, et Elijah Craig, 18 ans, coûte maintenant quatre fois le prix d'origine.

La tarification du bourbon est plus compliquée que la simple offre et demande, car le whisky doit être stocké dans un nouveau chêne carbonisé coûteux, et l'évaporation des barils nuit au résultat net. Essentiellement, le boom du bourbon n'existait pas il y a 18 ans, lorsque ce précieux Elijah Craig, 18 ans, a été créé.

Donc, nous y sommes maintenant : debout dans un magasin d'alcools avec seulement une douzaine de bouteilles qui valent la peine d'être achetées. Lorsque vous demandez au gérant du magasin : « Qu'est-il arrivé à toutes les bonnes choses ? » il ferme les yeux, essayant de retenir ce qu'il aimerait vraiment vous dire, et dit: "C'est ce que nous avons."

Mais n'ayez crainte, vous pouvez contrôler le bourbon dans votre verre. Vous pouvez mélanger votre propre bourbon à la maison. C'est vrai, vous pouvez créer votre propre gloire de bourbon en mélangeant vos propres trucs. Ce dont vous aurez besoin, c'est d'un appareil de mesure, de bouteilles vides et de patience. Voici comment procéder.

Base Bourbon Lorsque vous mélangez votre propre bourbon, vous devez avoir une base. Vous voulez quelque chose que vous pouvez toujours trouver. Ce n'est donc pas l'endroit pour Pappy. Pensez à Maker's Mark, Evan Williams Black Label et Four Roses Yellow Label, toutes des marques relativement faciles à trouver. Ce bourbon de base sera le volume ou le plus dominant dans le mélange. Mais vous ne voulez pas quelque chose qui manque de saveur ou qui soit facilement atténué par des bourbons plus forts. C'est pourquoi j'aime beaucoup les marques de la distillerie Heaven Hill : Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig et Fighting Cock. Chacun d'eux résiste à tout.

Aromatiser le Bourbon C'est le bourbon haut de gamme, celui qui a tellement de saveur que vous le goûterez, peu importe comment il est mélangé. J'adore les bourbons de seigle supérieur pour cela, en particulier Four Roses et Old Grand-Dad 114. Mais les bourbons bruts de fût, comme Barrell et Booker's, peuvent vraiment se démarquer dans un mélange car leur puissance ne laisse jamais la saveur mourir. Ce devrait être le deuxième bourbon le plus utilisé.

Bourbon de finition Lors de la sélection d'un bourbon de finition, je recherche l'âge. Ce sont les bourbons au nord de 15 ans qui sont difficiles à obtenir et souvent des homers à siroter seuls, ou qui peuvent être trop boisés. Pensez aux séries Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18 ans ou Orphan Barrel qui contiennent des bourbons de 20 ans et plus. Un peu va un long chemin et peut fournir une structure et des finitions. Ils ne demandent souvent pas grand-chose pour se démarquer.

Voici un mélange à essayer :

  • 51% Evan Williams Black Label de 5 à 6 ans de bourbon à 86 épreuves avec une forte note de muscade. Cette base fournit un excellent complément à ce qui s'en vient.
  • 39% Four Roses Small Batch Un composite de Four Roses de 6 à 8 ans offre une riche note de cannelle qui améliorera la saveur de n'importe quel mélange. Cela devient la note dominante.
  • 10% Pappy Van Winkle 23 ans D'accord, d'accord, ne me lancez pas de fléchettes, mais cette merveille riche et caramélisée offrira une sensation en bouche beurrée et une structure veloutée que vous ne trouverez pas ailleurs. Croyez-moi.

Notes de dégustation : Ce qui commence comme un délice d'épices à pâtisserie - avec l'apparition de muscade, de cannelle, de clou de girofle et de piment de la Jamaïque - se transforme en un bastion de vanille. Crème à la vanille, crème brûlée, pudding au tapioca et pommes au four saupoudrées de cannelle, suivis de maïs soufflé au beurre, ganache au chocolat et cassonade. Il est brillant en bouche, velouté au cœur et se termine long et puissant avec un soupçon de cannelle.


Mélangez votre propre bourbon

Êtes-vous déjà entré dans un magasin d'alcools sans avoir vu votre bourbon préféré ? Si vous êtes comme moi, un nœud se forme dans votre ventre, vous avez des sueurs froides et vous ressentez le besoin de taper très fort sur votre pied de bambin, de croiser les bras et de gémir : « Pourquoi ? Oh Seigneur, pourquoi nous enlève notre bourbon bien-aimé ? » Vous regardez dans le magasin et tout ce que vous voyez, ce sont des choses que vous ne toucheriez pas normalement. Certains appellent les marques « valeur » et d'autres les appellent « étagère inférieure ». Quoi qu'il en soit, ce n'est certainement pas Blanton, Pappy ou même Maker's Mark. Bienvenue à Bourbon 2019.

Il était une fois, vos yeux se sont régalés d'accord après accord, les gens se lamentant sur le fait que le George T. Stagg chargé de poussière de 2002 coûte si cher - 70 $ - et l'audace d'Elijah Craig, 18 ans, à 35 $. Aujourd'hui, Stagg est si difficile de trouver que votre meilleur pari est d'acheter sur les marchés souterrains, et Elijah Craig, 18 ans, coûte maintenant quatre fois le prix d'origine.

La tarification du bourbon est plus compliquée que la simple offre et demande, car le whisky doit être stocké dans un nouveau chêne carbonisé coûteux, et l'évaporation des barils nuit au résultat net. Essentiellement, le boom du bourbon n'existait pas il y a 18 ans, lorsque ce précieux Elijah Craig, 18 ans, a été créé.

Donc, nous y sommes maintenant : debout dans un magasin d'alcools avec seulement une douzaine de bouteilles qui valent la peine d'être achetées. Lorsque vous demandez au gérant du magasin : « Qu'est-il arrivé à toutes les bonnes choses ? » il ferme les yeux, essayant de retenir ce qu'il aimerait vraiment vous dire, et dit: "C'est ce que nous avons."

Mais n'ayez crainte, vous pouvez contrôler le bourbon dans votre verre. Vous pouvez préparer votre propre bourbon à la maison. C'est vrai, vous pouvez créer votre propre gloire de bourbon en mélangeant vos propres trucs. Ce dont vous aurez besoin, c'est d'un appareil de mesure, de bouteilles vides et de patience. Voici comment procéder.

Base Bourbon Lorsque vous mélangez votre propre bourbon, vous devez avoir une base. Vous voulez quelque chose que vous pouvez toujours trouver. Ce n'est donc pas l'endroit pour Pappy. Pensez à Maker's Mark, Evan Williams Black Label et Four Roses Yellow Label, toutes des marques relativement faciles à trouver. Ce bourbon de base sera le volume ou le plus dominant dans le mélange. Mais vous ne voulez pas quelque chose qui manque de saveur ou qui soit facilement atténué par des bourbons plus forts. C'est pourquoi j'aime beaucoup les marques de la distillerie Heaven Hill : Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig et Fighting Cock. Chacun d'eux résiste à tout.

Aromatiser le Bourbon C'est le bourbon haut de gamme, celui qui a tellement de saveur que vous le goûterez, peu importe comment il est mélangé. J'adore les bourbons de seigle supérieur pour cela, en particulier Four Roses et Old Grand-Dad 114. Mais les bourbons bruts de fût, comme Barrell et Booker's, peuvent vraiment se démarquer dans un mélange car leur puissance ne laisse jamais la saveur mourir. Ce devrait être le deuxième bourbon le plus utilisé.

Bourbon de finition Lors de la sélection d'un bourbon de finition, je recherche l'âge. Ce sont les bourbons au nord de 15 ans qui sont difficiles à obtenir et souvent des homers à siroter seuls, ou qui peuvent être trop boisés. Pensez aux séries Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18 ans ou Orphan Barrel qui contiennent des bourbons de 20 ans et plus. Un peu va un long chemin et peut fournir une structure et des finitions. Ils ne demandent souvent pas grand-chose pour se démarquer.

Voici un mélange à essayer :

  • 51% Evan Williams Black Label de 5 à 6 ans de bourbon à 86 épreuves avec une forte note de muscade. Cette base fournit un excellent complément à ce qui s'en vient.
  • 39% Four Roses Small Batch Un composite de Four Roses de 6 à 8 ans offre une riche note de cannelle qui améliorera la saveur de n'importe quel mélange. Cela devient la note dominante.
  • 10% Pappy Van Winkle 23 ans D'accord, d'accord, ne me lancez pas de fléchettes, mais cette merveille riche et caramélisée offrira une sensation en bouche beurrée et une structure veloutée que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Croyez-moi.

Notes de dégustation: Ce qui commence comme un délice d'épices à pâtisserie - avec l'apparition de muscade, de cannelle, de clou de girofle et de piment de la Jamaïque - se transforme en un bastion de vanille. Crème à la vanille, crème brûlée, pudding au tapioca et pommes au four saupoudrées de cannelle, suivis de maïs soufflé au beurre, ganache au chocolat et cassonade. Il est brillant en bouche, velouté au cœur et se termine long et puissant avec un soupçon de cannelle.


Mélangez votre propre bourbon

Êtes-vous déjà entré dans un magasin d'alcools sans avoir vu votre bourbon préféré ? Si vous êtes comme moi, un nœud se forme dans votre ventre, vous avez des sueurs froides et vous ressentez le besoin de taper très fort sur votre pied de bambin, de croiser les bras et de gémir : « Pourquoi ? Oh Seigneur, pourquoi nous enlève notre bourbon bien-aimé ? » Vous regardez dans le magasin et tout ce que vous voyez, ce sont des choses que vous ne toucheriez pas normalement. Certains appellent les marques « valeur » et d'autres les appellent « étagère inférieure ». Quoi qu'il en soit, ce n'est certainement pas Blanton, Pappy ou même Maker's Mark. Bienvenue à Bourbon 2019.

Il était une fois, vos yeux se sont régalés d'accord après accord, les gens se lamentant sur le fait que le George T. Stagg chargé de poussière de 2002 coûte si cher - 70 $ - et l'audace d'Elijah Craig, 18 ans, à 35 $. Aujourd'hui, Stagg est si difficile de trouver que votre meilleur pari est d'acheter sur les marchés souterrains, et Elijah Craig, 18 ans, coûte maintenant quatre fois le prix d'origine.

La tarification du bourbon est plus compliquée que la simple offre et demande, car le whisky doit être stocké dans un nouveau chêne carbonisé coûteux, et l'évaporation des barils nuit au résultat net. Essentiellement, le boom du bourbon n'existait pas il y a 18 ans, lorsque ce précieux Elijah Craig, 18 ans, a été créé.

Donc, nous y sommes maintenant : debout dans un magasin d'alcools avec seulement une douzaine de bouteilles qui valent la peine d'être achetées. Lorsque vous demandez au gérant du magasin : « Qu'est-il arrivé à toutes les bonnes choses ? » il ferme les yeux, essayant de retenir ce qu'il aimerait vraiment vous dire, et dit: "C'est ce que nous avons."

Mais n'ayez crainte, vous pouvez contrôler le bourbon dans votre verre. Vous pouvez préparer votre propre bourbon à la maison. C'est vrai, vous pouvez créer votre propre gloire de bourbon en mélangeant vos propres trucs. Vous aurez besoin d'un appareil de mesure, de bouteilles vides et de patience. Voici comment procéder.

Base Bourbon Lorsque vous mélangez votre propre bourbon, vous devez avoir une base. Vous voulez quelque chose que vous pouvez toujours trouver. Ce n'est donc pas l'endroit pour Pappy. Pensez à Maker's Mark, Evan Williams Black Label et Four Roses Yellow Label, toutes des marques relativement faciles à trouver. Ce bourbon de base sera le volume ou le plus dominant dans le mélange. Mais vous ne voulez pas quelque chose qui manque de saveur ou qui soit facilement atténué par des bourbons plus forts. C'est pourquoi j'aime beaucoup les marques de la distillerie Heaven Hill : Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig et Fighting Cock. Chacun d'eux résiste à tout.

Aromatiser le Bourbon C'est le bourbon haut de gamme, celui qui a tellement de saveur que vous le goûterez, peu importe comment il est mélangé. J'adore les bourbons de seigle supérieur pour cela, en particulier Four Roses et Old Grand-Dad 114. Mais les bourbons bruts de fût, comme Barrell et Booker's, peuvent vraiment se démarquer dans un mélange car leur puissance ne laisse jamais la saveur mourir. Ce devrait être le deuxième bourbon le plus utilisé.

Bourbon de finition Lors de la sélection d'un bourbon de finition, je recherche l'âge. Ce sont les bourbons au nord de 15 ans qui sont difficiles à obtenir et souvent des homers à siroter seuls, ou qui peuvent être trop boisés. Pensez aux séries Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18 ans ou Orphan Barrel qui contiennent des bourbons de 20 ans et plus. Un peu va un long chemin et peut fournir une structure et des finitions. Ils ne demandent souvent pas grand-chose pour se démarquer.

Voici un mélange à essayer :

  • 51% Evan Williams Black Label de 5 à 6 ans de bourbon à 86 épreuves avec une forte note de muscade. Cette base fournit un excellent complément à ce qui s'en vient.
  • 39% Four Roses Small Batch Un composite de Four Roses de 6 à 8 ans offre une riche note de cannelle qui améliorera la saveur de n'importe quel mélange. Cela devient la note dominante.
  • 10% Pappy Van Winkle 23 ans D'accord, d'accord, ne me lancez pas de fléchettes, mais cette merveille riche et caramélisée offrira une sensation en bouche beurrée et une structure veloutée que vous ne trouverez pas ailleurs. Croyez-moi.

Notes de dégustation : Ce qui commence comme un délice d'épices à pâtisserie - avec l'apparition de muscade, de cannelle, de clou de girofle et de piment de la Jamaïque - se transforme en un bastion de vanille. Crème à la vanille, crème brûlée, pudding au tapioca et pommes au four saupoudrées de cannelle, suivis de maïs soufflé au beurre, ganache au chocolat et cassonade. Il est brillant en bouche, velouté au cœur et se termine long et puissant avec un soupçon de cannelle.


Mélangez votre propre bourbon

Êtes-vous déjà entré dans un magasin d'alcools sans avoir vu votre bourbon préféré ? Si vous êtes comme moi, un nœud se forme dans votre ventre, vous avez des sueurs froides et vous ressentez le besoin de taper très fort sur votre pied de bambin, de croiser les bras et de gémir : « Pourquoi ? Oh Seigneur, pourquoi nous enlève notre bourbon bien-aimé ? » Vous regardez dans le magasin et tout ce que vous voyez, ce sont des choses que vous ne toucheriez pas normalement. Certains appellent les marques « valeur » et d'autres les appellent « étagère inférieure ». Quoi qu'il en soit, ce n'est certainement pas Blanton, Pappy ou même Maker's Mark. Bienvenue à Bourbon 2019.

Il était une fois, vos yeux se sont régalés d'accord après accord, les gens se lamentant sur le fait que le George T. Stagg chargé de poussière de 2002 coûte si cher - 70 $ - et l'audace d'Elijah Craig, 18 ans, à 35 $. Aujourd'hui, Stagg est si difficile de trouver que votre meilleur pari est d'acheter sur les marchés souterrains, et Elijah Craig, 18 ans, coûte maintenant quatre fois le prix d'origine.

La tarification du bourbon est plus compliquée que la simple offre et demande, car le whisky doit être stocké dans un nouveau chêne carbonisé coûteux, et l'évaporation des barils nuit au résultat net. Essentiellement, le boom du bourbon n'existait pas il y a 18 ans, lorsque ce précieux Elijah Craig, 18 ans, a été créé.

Donc, nous y sommes maintenant : debout dans un magasin d'alcools avec seulement une douzaine de bouteilles qui valent la peine d'être achetées. Lorsque vous demandez au gérant du magasin : « Qu'est-il arrivé à toutes les bonnes choses ? » il ferme les yeux, essayant de retenir ce qu'il aimerait vraiment vous dire, et dit: "C'est ce que nous avons."

Mais n'ayez crainte, vous pouvez contrôler le bourbon dans votre verre. Vous pouvez préparer votre propre bourbon à la maison. C'est vrai, vous pouvez créer votre propre gloire de bourbon en mélangeant vos propres trucs. Ce dont vous aurez besoin, c'est d'un appareil de mesure, de bouteilles vides et de patience. Voici comment procéder.

Base Bourbon Lorsque vous mélangez votre propre bourbon, vous devez avoir une base. Vous voulez quelque chose que vous pouvez toujours trouver. Ce n'est donc pas l'endroit pour Pappy. Pensez à Maker's Mark, Evan Williams Black Label et Four Roses Yellow Label, toutes des marques relativement faciles à trouver. Ce bourbon de base sera le volume ou le plus dominant dans le mélange. Mais vous ne voulez pas quelque chose qui manque de saveur ou qui soit facilement atténué par des bourbons plus forts. C'est pourquoi j'aime beaucoup les marques de la distillerie Heaven Hill : Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig et Fighting Cock. Chacun d'eux résiste à tout.

Aromatiser le Bourbon C'est le bourbon haut de gamme, celui qui a tellement de saveur que vous le goûterez, peu importe comment il est mélangé. J'adore les bourbons de seigle supérieur pour cela, en particulier Four Roses et Old Grand-Dad 114. Mais les bourbons bruts de fût, comme Barrell et Booker's, peuvent vraiment se démarquer dans un mélange car leur puissance ne laisse jamais la saveur mourir. Ce devrait être le deuxième bourbon le plus utilisé.

Bourbon de finition Lors de la sélection d'un bourbon de finition, je recherche l'âge. Ce sont les bourbons au nord de 15 ans qui sont difficiles à obtenir et souvent des homers à siroter seuls, ou qui peuvent être trop boisés. Pensez aux séries Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18 ans ou Orphan Barrel qui contiennent des bourbons de 20 ans et plus. Un peu va un long chemin et peut fournir une structure et des finitions. Ils ne demandent souvent pas grand-chose pour se démarquer.

Voici un mélange à essayer :

  • 51% Evan Williams Black Label de 5 à 6 ans de bourbon à 86 épreuves avec une forte note de muscade. Cette base fournit un excellent complément à ce qui s'en vient.
  • 39% Four Roses Small Batch Un composite de Four Roses de 6 à 8 ans offre une riche note de cannelle qui améliorera la saveur de n'importe quel mélange. Cela devient la note dominante.
  • 10% Pappy Van Winkle 23 ans D'accord, d'accord, ne me lancez pas de fléchettes, mais cette merveille riche et caramélisée offrira une sensation en bouche beurrée et une structure veloutée que vous ne trouverez pas ailleurs. Croyez-moi.

Notes de dégustation: Ce qui commence comme un délice d'épices à pâtisserie - avec l'apparition de muscade, de cannelle, de clou de girofle et de piment de la Jamaïque - se transforme en un bastion de vanille. Crème à la vanille, crème brûlée, pudding au tapioca et pommes au four saupoudrées de cannelle, suivis de maïs soufflé au beurre, ganache au chocolat et cassonade. Il est brillant en bouche, velouté au cœur et se termine long et puissant avec un soupçon de cannelle.


Mélangez votre propre bourbon

Êtes-vous déjà entré dans un magasin d'alcools sans avoir vu votre bourbon préféré ? Si vous êtes comme moi, un nœud se forme dans votre ventre, vous avez des sueurs froides et vous ressentez le besoin de taper très fort sur votre pied de bambin, de croiser les bras et de gémir : « Pourquoi ? Oh Seigneur, pourquoi nous a-t-il enlevé notre bourbon bien-aimé ? » Vous regardez dans le magasin et tout ce que vous voyez, ce sont des choses que vous ne toucheriez pas normalement. Certains appellent les marques « valeur » et d'autres les appellent « étagère inférieure ». Quoi qu'il en soit, ce n'est certainement pas Blanton, Pappy ou même Maker's Mark. Bienvenue à Bourbon 2019.

Il était une fois, vos yeux se sont régalés d'accord après accord, les gens se lamentant sur le fait que le George T. Stagg chargé de poussière de 2002 coûte si cher - 70 $ - et l'audace d'Elijah Craig, 18 ans, à 35 $. Aujourd'hui, Stagg est si difficile de trouver que votre meilleur pari est d'acheter sur les marchés souterrains, et Elijah Craig, 18 ans, coûte maintenant quatre fois le prix d'origine.

La tarification du bourbon est plus compliquée que la simple offre et demande, car le whisky doit être stocké dans un nouveau chêne carbonisé coûteux, et l'évaporation des barils nuit au résultat net. Essentiellement, le boom du bourbon n'existait pas il y a 18 ans, lorsque ce précieux Elijah Craig, 18 ans, a été créé.

Donc, nous y sommes maintenant : debout dans un magasin d'alcools avec seulement une douzaine de bouteilles qui valent la peine d'être achetées. Lorsque vous demandez au gérant du magasin : « Qu'est-il arrivé à toutes les bonnes choses ? » il ferme les yeux, essayant de retenir ce qu'il aimerait vraiment vous dire, et dit: "C'est ce que nous avons."

Mais n'ayez crainte, vous pouvez contrôler le bourbon dans votre verre. Vous pouvez mélanger votre propre bourbon à la maison. C'est vrai, vous pouvez créer votre propre gloire de bourbon en mélangeant vos propres trucs. Ce dont vous aurez besoin, c'est d'un appareil de mesure, de bouteilles vides et de patience. Voici comment procéder.

Base Bourbon Lorsque vous mélangez votre propre bourbon, vous devez avoir une base. Vous voulez quelque chose que vous pouvez toujours trouver. Ce n'est donc pas l'endroit pour Pappy. Pensez à Maker's Mark, Evan Williams Black Label et Four Roses Yellow Label, toutes des marques relativement faciles à trouver. Ce bourbon de base sera le volume ou le plus dominant dans le mélange. Mais vous ne voulez pas quelque chose qui manque de saveur ou qui soit facilement atténué par des bourbons plus forts. C'est pourquoi j'aime beaucoup les marques de la distillerie Heaven Hill : Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig et Fighting Cock. Chacun d'eux résiste à tout.

Aromatiser le Bourbon C'est le bourbon haut de gamme, celui qui a tellement de saveur que vous le goûterez, peu importe comment il est mélangé. J'adore les bourbons de seigle supérieur pour cela, en particulier Four Roses et Old Grand-Dad 114. Mais les bourbons bruts de fût, comme Barrell et Booker's, peuvent vraiment se démarquer dans un mélange car leur puissance ne laisse jamais la saveur mourir. Ce devrait être le deuxième bourbon le plus utilisé.

Bourbon de finition Lors de la sélection d'un bourbon de finition, je recherche l'âge. Ce sont les bourbons au nord de 15 ans qui sont difficiles à obtenir et souvent des homers à siroter seuls, ou qui peuvent être trop boisés. Pensez aux séries Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18 ans ou Orphan Barrel qui contiennent des bourbons de 20 ans et plus. Un peu va un long chemin et peut fournir une structure et des finitions. Ils ne demandent souvent pas grand-chose pour se démarquer.

Voici un mélange à essayer :

  • 51% Evan Williams Black Label de 5 à 6 ans de bourbon à 86 épreuves avec une forte note de muscade. Cette base fournit un excellent complément à ce qui s'en vient.
  • 39% Four Roses Small Batch Un composite de Four Roses de 6 à 8 ans offre une riche note de cannelle qui améliorera la saveur de n'importe quel mélange. Cela devient la note dominante.
  • 10% Pappy Van Winkle 23 ans D'accord, d'accord, ne me lancez pas de fléchettes, mais cette merveille riche et caramélisée offrira une sensation en bouche beurrée et une structure veloutée que vous ne trouverez pas ailleurs. Croyez-moi.

Notes de dégustation: Ce qui commence comme un délice d'épices à pâtisserie - avec l'apparition de muscade, de cannelle, de clou de girofle et de piment de la Jamaïque - se transforme en un bastion de vanille. Crème à la vanille, crème brûlée, pudding au tapioca et pommes au four saupoudrées de cannelle, suivis de maïs soufflé au beurre, ganache au chocolat et cassonade. Il est brillant en bouche, velouté au cœur et se termine long et puissant avec un soupçon de cannelle.


Mélangez votre propre bourbon

Êtes-vous déjà entré dans un magasin d'alcools sans avoir vu votre bourbon préféré ? Si vous êtes comme moi, un nœud se forme dans votre ventre, vous avez des sueurs froides et vous ressentez le besoin de taper très fort sur votre pied de bambin, de croiser les bras et de gémir : « Pourquoi ? Oh Seigneur, pourquoi nous enlève notre bourbon bien-aimé ? » Vous regardez dans le magasin et tout ce que vous voyez, ce sont des choses que vous ne toucheriez pas normalement. Certains appellent les marques « valeur » et d'autres les appellent « étagère inférieure ». Quoi qu'il en soit, ce n'est certainement pas Blanton, Pappy ou même Maker's Mark. Bienvenue à Bourbon 2019.

Il était une fois, vos yeux se sont régalés d'accord après accord, les gens se lamentant sur le fait que le George T. Stagg chargé de poussière de 2002 coûte si cher - 70 $ - et l'audace d'Elijah Craig, 18 ans, à 35 $. Aujourd'hui, Stagg est si difficile de trouver que votre meilleur pari est d'acheter sur les marchés souterrains, et Elijah Craig, 18 ans, coûte maintenant quatre fois le prix d'origine.

La tarification du bourbon est plus compliquée que la simple offre et demande, car le whisky doit être stocké dans un nouveau chêne carbonisé coûteux, et l'évaporation des barils nuit au résultat net. Essentiellement, le boom du bourbon n'existait pas il y a 18 ans, lorsque ce précieux Elijah Craig, 18 ans, a été créé.

Donc, nous y sommes maintenant : debout dans un magasin d'alcools avec seulement une douzaine de bouteilles qui valent la peine d'être achetées. Lorsque vous demandez au gérant du magasin : « Qu'est-il arrivé à toutes les bonnes choses ? » il ferme les yeux, essayant de retenir ce qu'il aimerait vraiment vous dire, et dit: "C'est ce que nous avons."

Mais n'ayez crainte, vous pouvez contrôler le bourbon dans votre verre. Vous pouvez mélanger votre propre bourbon à la maison. C'est vrai, vous pouvez créer votre propre gloire de bourbon en mélangeant vos propres trucs. Ce dont vous aurez besoin, c'est d'un appareil de mesure, de bouteilles vides et de patience. Voici comment procéder.

Base Bourbon Lorsque vous mélangez votre propre bourbon, vous devez avoir une base. Vous voulez quelque chose que vous pouvez toujours trouver. Ce n'est donc pas l'endroit pour Pappy. Pensez à Maker's Mark, Evan Williams Black Label et Four Roses Yellow Label, toutes des marques relativement faciles à trouver. Ce bourbon de base sera le volume ou le plus dominant dans le mélange. Mais vous ne voulez pas quelque chose qui manque de saveur ou qui soit facilement atténué par des bourbons plus forts. C'est pourquoi j'aime beaucoup les marques de la distillerie Heaven Hill : Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig et Fighting Cock. Chacun d'eux résiste à tout.

Aromatiser le Bourbon C'est le bourbon haut de gamme, celui qui a tellement de saveur que vous le goûterez, peu importe comment il est mélangé. J'adore les bourbons de seigle supérieur pour cela, en particulier Four Roses et Old Grand-Dad 114. Mais les bourbons bruts de fût, comme Barrell et Booker's, peuvent vraiment se démarquer dans un mélange car leur puissance ne laisse jamais la saveur mourir. Ce devrait être le deuxième bourbon le plus utilisé.

Bourbon de finition Lors de la sélection d'un bourbon de finition, je recherche l'âge. Ce sont les bourbons au nord de 15 ans qui sont difficiles à obtenir et souvent des homers à siroter seuls, ou qui peuvent être trop boisés. Pensez aux séries Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18 ans ou Orphan Barrel qui contiennent des bourbons de 20 ans et plus. Un peu va un long chemin et peut fournir une structure et des finitions. Ils ne demandent souvent pas grand-chose pour se démarquer.

Voici un mélange à essayer :

  • 51% Evan Williams Black Label de 5 à 6 ans de bourbon à 86 épreuves avec une forte note de muscade. Cette base fournit un excellent complément à ce qui s'en vient.
  • 39% Four Roses Small Batch Un composite de Four Roses de 6 à 8 ans offre une riche note de cannelle qui améliorera la saveur de n'importe quel mélange. Cela devient la note dominante.
  • 10% Pappy Van Winkle 23 ans D'accord, d'accord, ne me lancez pas de fléchettes, mais cette merveille riche et caramélisée offrira une sensation en bouche beurrée et une structure veloutée que vous ne trouverez pas ailleurs. Croyez-moi.

Notes de dégustation: Ce qui commence comme un délice d'épices à pâtisserie - avec l'apparition de muscade, de cannelle, de clou de girofle et de piment de la Jamaïque - se transforme en un bastion de vanille. Crème à la vanille, crème brûlée, pudding au tapioca et pommes au four saupoudrées de cannelle, suivis de maïs soufflé au beurre, ganache au chocolat et cassonade. Il est brillant en bouche, velouté au cœur et se termine long et puissant avec un soupçon de cannelle.


Mélangez votre propre bourbon

Êtes-vous déjà entré dans un magasin d'alcools sans avoir vu votre bourbon préféré ? Si vous êtes comme moi, un nœud se forme dans votre ventre, vous avez des sueurs froides et vous ressentez le besoin de taper très fort sur votre pied de bambin, de croiser les bras et de gémir : « Pourquoi ? Oh Seigneur, pourquoi nous a-t-il enlevé notre bourbon bien-aimé ? » You look through the store, and all you see is stuff you wouldn’t normally touch. Some call the brands “value” and others call them “bottom shelf.” Either way, it sure isn’t Blanton’s, Pappy, or even Maker’s Mark. Welcome to Bourbon 2019.

Once upon a time, your eyes feasted upon deal after deal, with people lamenting over the fact that the 2002 dust-laden George T. Stagg cost so much—$70—and the audacity of Elijah Craig 18-year-old at $35. Today, Stagg is so hard to find your best bet is buying in underground markets, and Elijah Craig 18-year-old now costs four times the original price.

Bourbon pricing is more complicated than simple supply and demand because the whiskey must be stored in costly new charred oak, and the evaporation from barrels cuts into the bottom line. Essentially, the bourbon boom didn’t exist 18 years ago, when that precious Elijah Craig 18-year-old was made.

So, here we are now: standing in a liquor store with only a dozen bottles worth buying. When you ask the store manager, “What happened to all the great stuff?” he closes his eyes, trying to hold back what he’d really like to tell you, and says, “This is what we have.”

But fear not, you can control the bourbon in your glass. You can home-blend your own bourbon. That’s right, you can create your own bourbon glory by blending your own stuff. What you’ll need is a measuring device, some empty bottles, and patience. Here’s how you do it.

Base Bourbon When mixing your own bourbon, you must have a base. You want something that you can always find. So this isn’t the place for Pappy. Think Maker’s Mark, Evan Williams Black Label, and Four Roses Yellow Label, all brands relatively easy to find. This base bourbon will be the volume or most dominant in the blend. But you don’t want something that lacks flavor or is easily muted by stronger bourbons. That’s why I really like Heaven Hill Distillery brands: Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig, and Fighting Cock. Each of these stands up to anything.

Flavoring Bourbon This is the higher-end bourbon, one that has so much flavor you’ll taste it no matter how it’s mixed. I love the higher-rye bourbons for this, especially Four Roses and Old Grand-Dad 114. But cask-strength bourbons, like Barrell and Booker’s, can really stand out in a blend because their potency never lets the flavor die. This should be the second most-used bourbon.

Finishing Bourbon When selecting a finishing bourbon, I look for age. These are the bourbons north of 15 years old that are hard to get and often homers to sip by themselves, or can be over-oaked. Think Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18-year-old, or Orphan Barrel series that have 20-year-old and older bourbons. A little goes a long way and can provide structure and finishes. They often do not require much to stand out.

Here’s a blend to try:

  • 51% Evan Williams Black Label 5- to 6-year-old bourbon at 86 proof with a strong nutmeg note. This base provides an excellent complement to what’s coming.
  • 39% Four Roses Small Batch A composite of 6- to 8-year-old Four Roses offers a rich cinnamon note that will ameliorate flavor in any blend. This becomes the dominate note.
  • 10% Pappy Van Winkle 23-Year-Old Okay, okay, don’t throw darts at me, but this rich, caramel-forward wonder will provide a buttery mouthfeel and velvety structure you cannot get elsewhere. Croyez-moi.

Tasting Notes: What begins as a baking spice delight—with nutmeg, cinnamon, clove, and allspice appearing—turns into a vanilla stronghold. Vanilla custard, crème brûlée, tapioca pudding, and cinnamon-dusted baked apples, followed by buttered popcorn, chocolate ganache, and brown sugar. This feels brilliant on the palate, velvety to the core, and finishes long and strong with a hint of cinnamon.


Blend Your Own Bourbon

Have you ever walked into a liquor store and not seen your favorite bourbon? If you’re like me, a knot forms in your belly, you break out in a cold sweat, and you feel the need to stomp your toddler-heavy foot really loudly, fold your arms, and groan: “Why? Oh Lord, why taketh our beloved bourbon away?” You look through the store, and all you see is stuff you wouldn’t normally touch. Some call the brands “value” and others call them “bottom shelf.” Either way, it sure isn’t Blanton’s, Pappy, or even Maker’s Mark. Welcome to Bourbon 2019.

Once upon a time, your eyes feasted upon deal after deal, with people lamenting over the fact that the 2002 dust-laden George T. Stagg cost so much—$70—and the audacity of Elijah Craig 18-year-old at $35. Today, Stagg is so hard to find your best bet is buying in underground markets, and Elijah Craig 18-year-old now costs four times the original price.

Bourbon pricing is more complicated than simple supply and demand because the whiskey must be stored in costly new charred oak, and the evaporation from barrels cuts into the bottom line. Essentially, the bourbon boom didn’t exist 18 years ago, when that precious Elijah Craig 18-year-old was made.

So, here we are now: standing in a liquor store with only a dozen bottles worth buying. When you ask the store manager, “What happened to all the great stuff?” he closes his eyes, trying to hold back what he’d really like to tell you, and says, “This is what we have.”

But fear not, you can control the bourbon in your glass. You can home-blend your own bourbon. That’s right, you can create your own bourbon glory by blending your own stuff. What you’ll need is a measuring device, some empty bottles, and patience. Here’s how you do it.

Base Bourbon When mixing your own bourbon, you must have a base. You want something that you can always find. So this isn’t the place for Pappy. Think Maker’s Mark, Evan Williams Black Label, and Four Roses Yellow Label, all brands relatively easy to find. This base bourbon will be the volume or most dominant in the blend. But you don’t want something that lacks flavor or is easily muted by stronger bourbons. That’s why I really like Heaven Hill Distillery brands: Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig, and Fighting Cock. Each of these stands up to anything.

Flavoring Bourbon This is the higher-end bourbon, one that has so much flavor you’ll taste it no matter how it’s mixed. I love the higher-rye bourbons for this, especially Four Roses and Old Grand-Dad 114. But cask-strength bourbons, like Barrell and Booker’s, can really stand out in a blend because their potency never lets the flavor die. This should be the second most-used bourbon.

Finishing Bourbon When selecting a finishing bourbon, I look for age. These are the bourbons north of 15 years old that are hard to get and often homers to sip by themselves, or can be over-oaked. Think Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18-year-old, or Orphan Barrel series that have 20-year-old and older bourbons. A little goes a long way and can provide structure and finishes. They often do not require much to stand out.

Here’s a blend to try:

  • 51% Evan Williams Black Label 5- to 6-year-old bourbon at 86 proof with a strong nutmeg note. This base provides an excellent complement to what’s coming.
  • 39% Four Roses Small Batch A composite of 6- to 8-year-old Four Roses offers a rich cinnamon note that will ameliorate flavor in any blend. This becomes the dominate note.
  • 10% Pappy Van Winkle 23-Year-Old Okay, okay, don’t throw darts at me, but this rich, caramel-forward wonder will provide a buttery mouthfeel and velvety structure you cannot get elsewhere. Croyez-moi.

Tasting Notes: What begins as a baking spice delight—with nutmeg, cinnamon, clove, and allspice appearing—turns into a vanilla stronghold. Vanilla custard, crème brûlée, tapioca pudding, and cinnamon-dusted baked apples, followed by buttered popcorn, chocolate ganache, and brown sugar. This feels brilliant on the palate, velvety to the core, and finishes long and strong with a hint of cinnamon.


Blend Your Own Bourbon

Have you ever walked into a liquor store and not seen your favorite bourbon? If you’re like me, a knot forms in your belly, you break out in a cold sweat, and you feel the need to stomp your toddler-heavy foot really loudly, fold your arms, and groan: “Why? Oh Lord, why taketh our beloved bourbon away?” You look through the store, and all you see is stuff you wouldn’t normally touch. Some call the brands “value” and others call them “bottom shelf.” Either way, it sure isn’t Blanton’s, Pappy, or even Maker’s Mark. Welcome to Bourbon 2019.

Once upon a time, your eyes feasted upon deal after deal, with people lamenting over the fact that the 2002 dust-laden George T. Stagg cost so much—$70—and the audacity of Elijah Craig 18-year-old at $35. Today, Stagg is so hard to find your best bet is buying in underground markets, and Elijah Craig 18-year-old now costs four times the original price.

Bourbon pricing is more complicated than simple supply and demand because the whiskey must be stored in costly new charred oak, and the evaporation from barrels cuts into the bottom line. Essentially, the bourbon boom didn’t exist 18 years ago, when that precious Elijah Craig 18-year-old was made.

So, here we are now: standing in a liquor store with only a dozen bottles worth buying. When you ask the store manager, “What happened to all the great stuff?” he closes his eyes, trying to hold back what he’d really like to tell you, and says, “This is what we have.”

But fear not, you can control the bourbon in your glass. You can home-blend your own bourbon. That’s right, you can create your own bourbon glory by blending your own stuff. What you’ll need is a measuring device, some empty bottles, and patience. Here’s how you do it.

Base Bourbon When mixing your own bourbon, you must have a base. You want something that you can always find. So this isn’t the place for Pappy. Think Maker’s Mark, Evan Williams Black Label, and Four Roses Yellow Label, all brands relatively easy to find. This base bourbon will be the volume or most dominant in the blend. But you don’t want something that lacks flavor or is easily muted by stronger bourbons. That’s why I really like Heaven Hill Distillery brands: Larceny, Evan Williams, Henry McKenna, T.W. Samuels, Elijah Craig, and Fighting Cock. Each of these stands up to anything.

Flavoring Bourbon This is the higher-end bourbon, one that has so much flavor you’ll taste it no matter how it’s mixed. I love the higher-rye bourbons for this, especially Four Roses and Old Grand-Dad 114. But cask-strength bourbons, like Barrell and Booker’s, can really stand out in a blend because their potency never lets the flavor die. This should be the second most-used bourbon.

Finishing Bourbon When selecting a finishing bourbon, I look for age. These are the bourbons north of 15 years old that are hard to get and often homers to sip by themselves, or can be over-oaked. Think Pappy Van Winkle, Buffalo Trace Antique Collection, Elijah Craig 18-year-old, or Orphan Barrel series that have 20-year-old and older bourbons. A little goes a long way and can provide structure and finishes. They often do not require much to stand out.

Here’s a blend to try:

  • 51% Evan Williams Black Label 5- to 6-year-old bourbon at 86 proof with a strong nutmeg note. This base provides an excellent complement to what’s coming.
  • 39% Four Roses Small Batch A composite of 6- to 8-year-old Four Roses offers a rich cinnamon note that will ameliorate flavor in any blend. This becomes the dominate note.
  • 10% Pappy Van Winkle 23-Year-Old Okay, okay, don’t throw darts at me, but this rich, caramel-forward wonder will provide a buttery mouthfeel and velvety structure you cannot get elsewhere. Croyez-moi.

Tasting Notes: What begins as a baking spice delight—with nutmeg, cinnamon, clove, and allspice appearing—turns into a vanilla stronghold. Vanilla custard, crème brûlée, tapioca pudding, and cinnamon-dusted baked apples, followed by buttered popcorn, chocolate ganache, and brown sugar. This feels brilliant on the palate, velvety to the core, and finishes long and strong with a hint of cinnamon.



Article Précédent

Rhum vieilli : Nectar sucré que vous devriez siroter

Article Suivant

GÂTEAU À LA CRÈME AU CHOCOLAT, ROM ET TRUFFES